Sauvez la racaille : exploit honni ou mécanicien utile?

Sauvegarder votre partie est une partie tellement banale des jeux vidéo que nous n'y pensons pas trop. Pour les développeurs de jeux, ce n'est pas du tout le cas. Ils ont beaucoup réfléchi à la sauvegarde de leurs jeux, car cela peut tout affecter, de la difficulté à la narration en passant par le gameplay lui-même.

Dans les premières années d'arcade des jeux vidéo, la technologie pour sauvegarder les jeux était coûteuse, sans parler des gigantesques. Ce n'était pas un problème, cependant, puisque les jeux d'arcade avaient un moyen de continuer votre jeu : il suffit d'insérer un autre quart! Une fois que les jeux sont devenus des divertissements à domicile, le besoin de commodité est devenu primordial. Finalement, les développeurs ont conçu des moyens pour que les joueurs enregistrent leur progression, notamment en insérant des piles dans les cartouches de jeu afin d'alimenter les puces de mémoire à semi-conducteurs.

Très vite, la sauvegarde est devenue une fonctionnalité standard. Points de contrôle, sauvegarde automatique, sauvegarde rapide : un développeur peut choisir de plusieurs manières pour sauvegarder sa partie. Dans certains cas, comme dans Resident Evil et Dead Rising, le développeur a fait le geste de sauver une partie du récit, obligeant les joueurs à trouver des machines à écrire et des toilettes pour sauvegarder leur partie.

Finalement, la liberté d'économiser a créé un nouveau "problème":. Cet exploit évitant les conséquences est dû au fait que les développeurs se sont concentrés sur la commodité avant tout. La possibilité de sauvegarder n'importe quand, n'importe où, signifiait que les joueurs pouvaient simplement reconnaitre tout ce qui est arrivé à leur personnage. Ce style de jeu était considéré comme tellement antithétique à l'idée du jeu de rôle que les développeurs de The Elder Scrolls 2: Daggerfall ont inclus une section entière dans leur manuel de jeu implorant les joueurs de faire avec leurs erreurs.

Quand il s'agit de sauver la racaille, peu de jeux sont aussi controversés que XCOM. La combinaison de la série de mort permanente et d'armes avec un pourcentage de chances d'atteindre leur cible est une recette parfaite pour envoyer les joueurs à l'écran de chargement. Au lieu de simplement encourager les joueurs à surmonter leurs échecs, les développeurs de la série ont trouvé des moyens plus subtils pour éloigner le joueur de la racaille de sauvegarde. Ou, dans le cas du mode Ironman, un moyen d'éloigner la tentation.

L'écume de sauvegarde peut être utilisée comme un exploit dans certains jeux, mais pour d'autres, c'est une fonctionnalité, pas un bogue. Desperados 3 et la série dont il retrace sa lignée, Commandos, sont construits autour de cette idée. Ces jeux d'infiltration tactiques nécessitent des plans soigneusement élaborés et un timing précis, et encouragent en fait l'utilisation de sauvegardes et de rechargements rapides fréquents. Ce style d'essais et d'erreurs fait que le genre ressemble presque à un puzzle dans la façon dont il permet aux joueurs d'expérimenter différentes solutions à un problème, et cela ne serait pas possible avec un jeu conçu pour encourager littéralement les sauvegardes.

Vous pouvez en savoir plus sur la façon dont les sauvegardes de jeu affectent la façon dont les jeux sont conçus dans la vidéo ci-dessus. Si vous l'aimez, nous avons une tonne de superbes vidéos explorant la façon dont les jeux vidéo sont conçus et les forces culturelles qui les influencent sur notre chaîne YouTube.

Laissez Vos Commentaires

Please enter your comment!
Please enter your name here