Un cauchemar de Star Wars prend vie dans Race to Crashpoint Tower

Alors que Lucasfilm prend son temps pour reconstituer le délicat puzzle de la narration de nouvelles histoires de Star Wars à la télévision et au cinéma, l'initiative de publication de la société, Star Wars: The High Republic, bat son plein. La première vague de livres et de bandes dessinées a planté un drapeau dans la chronologie inexplorée et pré-Phantom Menace, et a présenté aux fans de Star Wars un éventail de nouveaux personnages, des chevaliers Jedi aux habitants de la République et aux maraudeurs anarchiques du clan Nihil.

Maintenant, un nouveau lot d'histoires se dirige vers nous, élargissant l'univers alors que la menace du Nihil et le monstrueux Drengir continuent d'exercer une pression sur le moment de la renaissance de la galaxie. Fidèle au message inclusif de l'époque et au large éventail de la littérature, des bandes dessinées aux romans pour jeunes et plus de fiction pour adultes, la dernière entrée, Race to Crashpoint Tower, promet un thriller qui convient à tous les âges. Et entre les mains de Daniel José Older, écrivain pour jeunes adultes et conteur principal de la série The High Republic Adventures d'IDW, il promet d'avoir une tonne de personnalité.

Le livre suit le padawan Jedi et le réducteur Ram Jomaram le jour d'une célébration massive pour la République sur la planète Valo. Mais lorsqu'il découvre un système de communication saboté dans une tour de contrôle voisine, lui et son copain droïde V-18 font face à leur premier scénario chronométré. Il trouve un coup de main en Lula Talisola, qui est déjà apparue dans Older's Adventures.

"Je me suis tellement amusé à écrire Race To Crashpoint Tower!" Plus âgé dit à JeuxServer. "Dans la vraie tradition de Star Wars, il s'agit d'une aventure rapide et remplie de dangers qui oblige également ses personnages à affronter des réalités difficiles sur la façon dont la galaxie évolue autour d'eux. Nous trouvons Lula Talisola et Ram Jomaram tous deux plongés dans les conflits plus larges de leur époque, et faisant tout ce qu'ils peuvent pour aider à sauver des vies et garder la destruction envahissante à distance. J'espère que les jeunes retiendront de ce roman qu'il y a tellement de façons de changer le monde pour le mieux, et que ce voyage commence toujours par un seul pas."

Race to Crashpoint Tower arrive le 29 juin. Vous pouvez consulter le premier extrait d'action ci-dessous.

Ram n'avait utilisé son sabre laser que lors des séances d'entraînement.

Il avait rêvé de le dessiner, bien sûr. Chaque Padawan avait. Mais ces rêves avaient toujours semblé être des fantasmes lointains – des histoires d'un monde révolu depuis longtemps, lorsque les grandes guerres faisaient rage entre Jedi et Sith et que le danger se cachait à chaque coin de rue. De nos jours, il aurait plus besoin de son sabre pour combattre un animal sauvage que n'importe quel méchant infâme. Du moins, c'est ce qu'il avait toujours pensé.

Mais ... le vent se précipita contre son visage alors que le V-18 hurlait et que le moteur du speeder les propulsait de plus en plus haut au-dessus des arbres vers trois taches s'élevant dans le ciel. Trois taches qui avaient déjà pris quelques coups de feu et probablement commis une sorte de sabotage sur la tour de communication. Ram a stabilisé le guidon d'une main et a attrapé son sabre laser de l'autre. Ses doigts tremblaient alors qu'il les enroulait autour de la poignée et la tirait de son étui.

"Calme ton esprit, et la lame bougera en toi", disait toujours Maître Kunpar lors des séances d'entraînement.

Ha. Facile à dire quand vous n'êtes pas en train de foncer dans les airs pour faire face à un ennemi inconnu sans aucun type de sauvegarde. Mais c'était le but, n'est-ce pas? Un esprit calme était un esprit calme, que ce soit dans la salle d'entraînement ou au combat. Il prit une profonde inspiration, tendit la main vers le tremblement vibrant de la Force qui le traversait et alluma sa lame.

FFFZZzzzzzzhhhwwooosssSHHHHH! Le sabre laser de Ram a chanté alors qu'une lueur jaune vif éclairait le crépuscule. Et pas trop tôt non plus. Au-dessus, l'un des personnages a crié à un autre, puis une explosion a secoué le ciel.

"Entrant!” V-18 averti. Ram a viré sur le côté juste au moment où l'explosion laser a grésillé, puis a poussé les propulseurs à leur limite. Celui qui lui avait tiré dessus avait été obligé de ralentir pour changer de cap. C'était la chance de Ram. Il s'est stabilisé sur la selle et a tendu sa main libre, demandant au speeder qui le précède de ralentir.

La figure à bord avait toujours le dos tourné. Cela ressemblait à une grande femme Togruta avec un masque à gaz et divers types d'armures dépareillées drapées sur elle.

Ram sentit la Force couler à travers lui, le dépasser, et sourit légèrement alors qu'elle cliquait avec le grondement du moteur du speeder devant lui. Il imagina la Force glissant dans le boîtier métallique, coulant à travers les engrenages et les tuyaux, puisant dans le cœur battant de la machine. Il a fermé son poing. Le bourdonnement bégayait, crachotait, puis s'arrêta complètement.

Oui!

Le speeder avait calé ; en quelques secondes il s'effondrerait. Ram a attrapé à nouveau le guidon d'une main, le sabre toujours étendu dans l'autre, et a tiré sur le moteur.

Euh, Maître Ram?” V-18 marmonna.

Le Togruta masqué s'est retourné et a lancé quelque chose en rond - une sorte de nacelle, de la taille d'un casque. Ram l'a regardé s'effondrer vers le sol et atterrir quelque part près de la base de la tour avec un petit pouf doré. Puis il a levé les yeux juste à temps pour voir la femme sortir un blaster de son étui de botte et le pointer sur lui.

"Maître Bélier!" V-18 hurla. Ram a basculé fort sur le côté alors que le speeder de la femme a commencé à tomber. Il a agité son sabre laser dans un arc sauvage, ailé l'un des tirs de blaster et l'a envoyé dans l'espace alors même que deux autres passaient et qu'un quatrième s'écrasait contre le capot de son moteur avec un claquement pétillant. V-18 glapit.

"Attendez!" cria Ram, même s'il était le seul qui avait vraiment besoin de s'accrocher à quoi que ce soit. Le coup de feu les avait secoués sur le côté, et le moteur fumait mais pas totalement cassé.

Le rugissement soudain du speeder du Togruta a rempli l'air. Son sabotage n'avait été qu'une solution temporaire, semblait-il. Ram leva les yeux au moment où elle lui envoyait trois autres coups. Il a dévié les deux premiers avec son sabre, et le troisième est passé à côté, mais à ce moment-là elle avait passé à toute vitesse. Au-dessus, un vaisseau spatial se dressait ; les deux autres raiders doivent déjà être embarqués. Le navire ne ressemblait à aucun autre que Ram avait vu auparavant - une sorte d'hélicoptère de combat, par sa taille, avec un long cockpit et un anneau rouillé et usé encerclant son centre. La rampe d'embarquement a été abaissée, révélant une gueule béante dans laquelle la Togruta s'est facilement enfoncée, comme si elle était engloutie par une bête de l'espace.

Le navire a lancé un barrage de tirs dispersés vers Ram, rien de tout cela ne s'est approché de très près, puis a tourné et s'est éloigné.

Ram plissa les yeux après ça. Quelque chose semblait étrange à propos de cet anneau qui l'entourait. Cela ressemblait presque à un - tout d'un coup, l'anneau lui-même a semblé prendre feu alors que des explosions de boosters explosaient partout. Et puis, avec une série de pops, le navire a complètement disparu, ne laissant qu'une traînée d'échappement de moteur dans son sillage.

"Whoa," dit Ram, levant ses lunettes et clignant des yeux vers le ciel vide où le navire venait d'être. Ils s'enfonçaient lentement vers la forêt alors que la fumée s'élevait régulièrement du moteur tiré. V-18 marmonna quelque chose dans une langue que Ram était content de ne pas comprendre.

"Tu as vu ça, Vee-Eighteen?"

"Voyez-nous presque assassinés par une bande de pirates de l'espace? Oui. Oui je l'ai fait. D'un siège au premier rang, en fait."

"Non," dit Ram. "Hé bien oui. Cela aussi. Mais as-tu vu ce vaisseau faire le saut vers l'hyperespace alors qu'il était encore dans l'atmosphère?"

"Mm, je suppose. J'étais occupé à essayer de ne pas faire le saut dans l'espace en morceaux, moi-même."

Ram était sûr de deux choses :

Premièrement, c'était bizarre pour un si petit vaisseau brisé de pouvoir faire le saut vers l'hyperespace.

Deux, même si c'était le cas, personne de sensé ne serait assez téméraire pour faire le saut depuis l'atmosphère d'une planète, risquant une destruction presque certaine!

Et ces deux choses se sont ajoutées à un troisième fait incontestable.

La seule chose que toute la République craignait le plus, la chose que les Jedi et les forces de sécurité locales avaient passé des mois à espérer éviter, arrivait : le Nihil était venu à Valo.

Course à la tour Crashpoint

  • 12 $

Prix ​​pris au moment de la publication.

Le dernier roman de Star Wars: The High Republic s'adresse à tous les âges, mais met toujours l'action en avant.

  • 12 $ sur Amazon
  • 12 $ à la cible

Laissez Vos Commentaires

Please enter your comment!
Please enter your name here